Le Greffier Noir, enquêtes et faits-divers

Ted Bundy, le tueur de femmes

Par Virginie Ikky

 

Le 26 mars 2015

 

 

bundy-wanted-poster1.jpgTed Bundy figure en bonne place au panthéon des tueurs en série américains et se distingue par un physique avantageux qui fait souvent oublier qu'il était un pervers de la pire espèce : un meurtrier, un violeur nécrophile qui a agressé et assassiné de nombreuses jeunes femmes pendant les années 1970. Il a avoué peu avant son exécution 30 crimes commis dans sept états entre 1974 et 1978, le total réel demeurant inconnu. Les corps de nombreuses victimes n'ont par ailleurs jamais été retrouvés.
Plutôt bien mis de sa personne et charismatique, il abordait ses victimes dans les lieux publics, feignant parfois une blessure ou un handicap, ou se faisant passer pour une figure d'autorité, avant d'agresser dans un endroit isolé. Il retournait sur les scènes de crime, s'adonnant à la nécrophilie avec les cadavres en décomposition jusqu'à ce que la putréfaction l'en empêche et a décapité au moins 12 de ses victimes. Rarement un tueur en série n'a manifesté une telle volonté de posséder entièrement ses victimes.


Retracer la vie et les crimes de Ted Bundy n'est pas chose simple, dans la mesure où il a livré de nombreuses fausses pistes à ses biographes. Theodore Robert Cowell nait à burlington dans l’état du Vermont le 24 novembre 1946. Sa maman se nomme Louise Cowell et le père est inconnu. Si le certificat de naissance assigne la paternité à Lloyd Marshall, un vendeur vétéran de l'Air Force, Louise affirmera plus tard avoir été séduite par un marin dont le nom serait Jack Worthington. Sa famille évoqua des soupçons selon lesquels le père de Ted aurait pu être, en réalité, le propre père de Louise, Samuel Cowell, un homme violent et abusif.

 
eleanor-louise-cowell-and-ted-bundy.pngDurant les trois premières années de sa vie, Ted vécut dans la maison de ses grands-parents maternels, Samuel et Eleanor Cowell, qui l’ont élevé comme leur propre fils afin d’éviter la stigmatisation des naissances illégitimes. La famille, les amis, et le jeune Ted pensaient que ses grands-parents étaient ses parents et que Louise était sa sœur aînée. Ted découvrit son acte de naissance en 1969 et voua une franche rancœur à sa mère tout au long de sa vie pour lui avoir menti à propos de ses véritables parents. A l'inverse, il témoignait d'un profond respect à ses grands-parents, en particulier à son grand-père, décrit pourtant comme une brute tyrannique et raciste qui battait les femmes. Ted montrait lui aussi, à l’occasion, un comportement inquiétant : sa tante Julia se souvient s’être réveillée un jour après une sieste, entourée des couteaux de la cuisine des Cowell ; son neveu de trois ans était debout près du lit, souriant.


En 1950, Louise quitta Philadelphie avec son fils pour aller vivre à Tacoma et rencontra Johnny Culpepper Bundy, un cuisinier d’hôpital. Ils se marièrent plus tard cette année-là et Johnny Bundy adopta légalement Ted. Johnny et Louise eurent quatre enfants ensemble et malgré les efforts de Johnny pour créer des liens avec son beau-fils, Ted demeura distant de son beau-père. Il se plaindra plus tard à sa petite amie que Johnny n’était pas très intelligent et qu’il ne gagnait pas beaucoup d’argent.

 

Ted_Bundy_HS_Yearbook.jpegSur sa vie à Tacoma, Ted Bundy donna plusieurs versions : il raconta qu'il vagabondait dans le voisinage, fouillant dans les poubelles à la recherche de photos de femmes nues, compulsant des magazines de faits-divers, des romans criminels et des documentaires à la recherche de récits de violence sexuelle, de photos de personnes décédés ou de corps mutilés. Il aurait été alcoolique, voyeur et solitaire. Cependant, les amis de Bundy du Woodrow Wilson High School à Tacoma ont dit de lui qu'il était bien connu et apprécié de tous. Ce qui est certain, c'est qu'il commet des vols, qui sont tous effacés de son casier judiciaire à ses 18 ans.


Après avoir obtenu son diplôme au lycée en 1965, Ted Bundy passe une année à l’université de Puget Sound avant de partir à l’université de Washington en 1966 pour étudier le chinois. En 1967, il entretient une relation sentimentale avec une autre étudiante de l’UW, Stephanie Brooks. Au début de l’année 1968, il arrête ses études et prend des petits boulots. Il devient surtout un bénévole assidu à l'antenne de Seattle de la campagne présidentielle de  Nelson Rockefeller et en août 1968, assiste à la convention nationale du parti Républicain à Miami, en tant que délégué de Rockefeller. Peu de temps après, Brooks quitte Bundy, frustrée par son manque de maturité et d'ambition. Dévasté par le rejet de Brooks, Bundy se rend dans le Colorado et plus à l’est, visitant sa famille dans l’Arkansas et à Philadelphie, pour ensuite s’inscrire pour un semestre à l’université Temple. C’est à ce moment, au début de 1969, que Bundy se rendit au service d'état civil à Burlington et qu’il apprit la vérité sur ses parents.


De retour à Washington à l’automne 1969, il rencontre Elizabeth Kloepfer. Leur relation houleuse se poursuivra bien après son incarcération. Il reprend un cycle universitaire à l’UW, cette fois en psychologie et travaille au service d’assistance suicide dans un centre de crise à Seattle. Il y rencontre Ann Rule, une ancienne policière et aspirante auteur qui écrira plus tard une des biographies définitives de Bundy, « The Stranger Beside Me. ».

 
Ted BundyEn 1972, son diplôme en poche, Bundy se joint à la campagne de réélection du gouverneur de l'état de Washington Daniel J. Evans. Après la victoire de Evans, il fut engagé comme assistant de Ross Davis, président du parti Républicain de l’État de Washington, et ses relations politiques lui permirent d'être admis à la faculté de droit de l’UPS et de l’Université de l'Utah, malgré des résultats insuffisants.


Durant une excursion en californie lors d’engagements professionnels avec le Parti Républicain en été 1973, Bundy revint dans la vie de son ex petite amie, Brooks, qui s’émerveilla devant sa transformation en jeune homme professionnel sérieux, apparemment à la veille d’une carrière distinguée en droit et en politique. Il continua également de fréquenter Kloepfer, aucune des deux femmes n’étant au courant de l’existence de l’autre. À l’automne 1973, Bundy et Brooks discutent de mariage et il la présente à Davis en tant que sa fiancée.

 

Au mois de janvier 1974, il rompt subitement avec sa fiancée. Réussissant à le rejoindre par téléphone un mois plus tard, Brooks demanda à savoir pourquoi Bundy avait unilatéralement mis fin à leur relation sans explications. Sur un ton monotone et calme, il répondit « Stéphanie, je n’ai aucune idée de ce que tu veux dire… » et raccrocha. Elle n’entendit plus jamais parler de lui. À peu près au même moment, Bundy commence à sécher ses cours à la faculté de droit, alors que des jeunes femmes commencent à disparaître dans le nord-ouest pacifique.

 
Il n’y a pas de consensus quant à savoir où et quand Bundy a commencé à tuer des femmes. Bundy a raconté des histoires différentes à différentes personnes, et il refusa de divulguer les spécificités de ses premiers crimes, même lorsqu’il s’est confessé et a admis une douzaine de meurtres s’étant produit plus tard - détails graphiques à l’appui - durant les jours précédent son exécution.


burr.jpgDes preuves circonstancielles suggèrent qu’il aurait enlevé et tué Ann Marie Burr, huit ans, à Tacoma, en 1961, alors qu’il était âgé de 14 ans, mais Bundy nia ces allégations à plusieurs reprises. Ses premiers homicides documentés furent commis en 1974, à l’âge de 27 ans. Peu de temps après minuit, le 4 janvier 1974 – à peu près au même moment où il mit fin à sa relation avec Brooks – Bundy entra dans la chambre au sous-sol de Joni Lenz, 18 ans, une étudiante à l’UW. Après l’avoir frappée à la tête avec un pôle en métal provenant de la base de son lit, il l'agresse avec un speculum provoquant d’importantes blessures internes. Elle demeura inconsciente pendant 10 jours, mais survécut avec des dommages permanents au cerveau. Un mois plus tard, encore tard dans la nuit, Bundy entra par effraction dans la chambre de Lynda Ann Healy, une étudiante de premier cycle à l’UW. Il la battit jusqu’à ce qu’elle soit inconsciente, l’habilla et la transporta ailleurs.

 

donna_manson.jpgDes étudiantes continuèrent de disparaître au rythme d’environ une par mois. Au mois de mars, Donna Gail Manson, une étudiante de 19 ans au Collège Evergreen State à Olympia dans l’État de Washington quitta son dortoir pour se rendre à un concert de jazz sur le campus, mais n’arriva jamais. En avril, Susan Elaine Rancourt disparut alors qu’elle se rendait au cinéma. Deux étudiantes à Central Washington se rendirent à la police plus tard pour rapporter deux rencontres – une dans la journée de la disparition de Rancourt et l’autre, trois jours auparavant – avec un homme au bras en écharpe qui demandait de l’aide afin de transporter une pile de livres à sa  voiture de couleur brune ou beige. Le 6 mai, Roberta Kathleen Parks quitte son dortoir à l’Université Oregon State à Corvallis pour aller prendre un café avec des amis. Elle n’arriva jamais.

 
brenda_ball.jpgDes détectives de l’unité des crimes contre la personne du département de police de Seattle devinrent de plus en plus inquiets. Il n’y avait pas de preuve physique significative, et les femmes disparues avaient peu de choses en commun, mis à part le fait qu’elles étaient jeunes, attirantes et toutes étudiantes de race blanche aux cheveux longs coiffés d'une raie au milieu. Le 1er juin, Branda Carol Ball, 22 ans, disparut après avoir quitté la Flame Tavern à Burien, Washington, près de l’aéroport international Seattle-Tacoma. On la vit pour la dernière fois en train de discuter dans un parking avec un homme aux cheveux bruns et portant le bras en écharpe. Au matin du 11 juin, Georgeann Hawkins se volatilisa alors qu’elle marchait le long de l’allée bien éclairée entre la résidence de dortoirs de son petit ami et sa maison d’association étudiante. Le matin suivant, trois détectives de Seattle et un  criminaliste passèrent au peigne fin l’allée entière, sans succès. Après que la disparition de Hawkins fut rendue publique, des témoins rapportèrent avoir vu un homme cette nuit-là dans l’allée derrière un dortoir tout près. L’homme avait des béquilles, une jambe plâtrée et avait des difficultés à transporter une mallette. Une femme raconta que l’homme lui avait demandé de l’aide pour apporter la mallette à sa voiture, une Coccinelle de marque Volkswagen de couleur brun pâle.

 

Durant cette période, Bundy travaillait au ministère des service d’urgence de l’état de Washington (DES) à Olympia – une agence gouvernementale impliquée dans la recherche des femmes disparues, où il fit la connaissance  de Carole Ann Boone, une mère de deux enfants, divorcée à deux reprises et qui, six ans plus tard, allait jouer un rôle important dans la phase finale de sa vie.


Le signalement des six femmes disparues et de l’attaque brutale de Lenz apparurent, bien en évidence, dans les journaux ainsi qu’à la télévision dans les états de Washington et de l’Oregon. La population prit peur, mais le manque de preuves entrava le travail de la police qui ne pouvait pas révéler le peu d’informations qu’elle détenait aux journalistes, de crainte de compromettre l’enquête. Plus de similarités entre les victimes furent tout de même notées : toutes les disparitions survenaient la nuit, à moins d’une semaine avant les examens de mi session ou de fin d’année, toutes les victimes portaient des pantalons noirs ou des jeans bleus. De plus, sur la plupart des scènes de crime se trouvait un homme portant un plâtre ou une écharpe conduisant une coccinelle Volkswagen de couleur brun pâle ou beige.


janice_ott.jpgLa série de meurtre de Pacific Northwest culmina le 14 juillet avec la disparition de deux femmes en plein  jour sur une plage bondée au Lake Sammamish State Park à Issaquah, à environ 30 km à l’est de Seattle. Cinq témoins féminins décrivirent un beau jeune homme portant un ensemble de tennis blanc avec son bras gauche en écharpe et parlant avec un léger accent, peut-être canadien, peut-être britannique. Se présentant sous le nom de « Ted », il leur demanda de l’aide pour sortir un bateau à voiles de sa voiture, une Coccinelle Volkswagen de couleur beige ou bronze. Quatre refusèrent et une l’accompagna à sa voiture mais, voyant qu’il n’y avait pas de bateau, s’enfuit en courant. Trois autres témoins le virent approcher Janice Anne Ott, 23 ans, avec l’histoire du bateau à voiles, et la regardèrent quitter la plage en sa compagnie.

 

Environ quatre heures plus tard, Denise Naslund, une jeune femme de 18 ans, quitta un pique-nique pour se rendre aux toilettes et ne revint jamais. Bundy dira plus tard à Stephen Michaud que Ott était toujours vivante lorsqu’il revint avec Naslund – et qu’il avait forcé l'une à regarder l’autre se faire assassiner,—une affirmation qu’il rétracta à la veille de son exécution.


La police de King County, détenant finalement une description détaillée du suspect et de sa voiture, diffusa un portrait-robot à travers Seattle. Elizabeth Kloepfer, Ann Rule, une employée du DES et un professeur de psychologie à l’UW reconnurent le profil, le portrait ainsi que la voiture, et dénoncèrent Ted Bundy ; mais les détectives, qui recevaient jusqu’à 200 indices par jour, pensèrent initialement qu’il était peu probable qu’un étudiant en droit d’apparence soignée et sans dossier criminel puisse être leur homme.


Le 6 septembre, deux chasseurs trébuchèrent sur les restes squelettiques de Ott et Naslund près d’une route de service à Issaquah, à 3 km à l’est du Lake Sammamish State Park. Un fémur et plusieurs vertèbres furent trouvés sur le site et furent plus tard identifiés par Bundy comme appartenant à  Hawkins. Six mois plus tard, les crânes et les mandibules de Healy, Rancourts, Parks et Ball furent retrouvés à Taylor Mountain, où Bundy se promenait fréquemment, juste à l’est d’Issaquah. Tous montraient des traces d'entailles d’un instrument contondant.

nancy_wilcox.jpgEn Août 1974, Bundy déménagea à Salt Lake City, laissant Kloepfer à Seattle . Une nouvelle série d'homicides commence le mois suivant avec deux passés inaperçus jusqu'à ce que Bundy les avoue peu de temps avant son exécution . Le 2 Septembre, il violé et étranglé une auto-stoppeuse encore non identifiée dans l'Idaho. Le 2 Octobre, il kidnappe Nancy Wilcox, 16 ans, à Holladay, une banlieue de Salt Lake Cit, et la traîne dans une zone boisée. La jeune femme est violée et étranglée. Malgré les indications de Bundy, ses restes n'ont jamais été retrouvés.

 

Le 18 Octobre, Melissa Smith, 17 ans, fille du chef de la police de Midval , une autre banlieue de Salt Lake City , disparaît après avoir quitté une pizzeria . Son corps nu sera retrouvé dans une zone montagneuse à proximité, neuf jours plus tard. L'autopsie a indiqué qu'elle est peut-être restée vivante jusque sept jours après sa disparition. Le 31 Octobre, Laura Ann Aime,  17 ans , disparaît après avoir quitté un café juste après minuit. Son corps nu a été retrouvé par des randonneurs. Les deux femmes avaient été battues, violées, sodomisées, et étranglées avec des bas de nylon. Des années plus tard, Bundy a décrit ses rituels post-mortem tels que l'application de shampooing et de maquillage.

                                                                                                                           
carol daronchDans la soirée du 8 Novembre à Murray, dans l'Utah, Bundy aborde Carol Daronch dans un centre commercial à moins d'un km du restaurant Midvale, où Melissa Smith a été vue pour la dernière fois. Il se fait passer pour un agent de police de Murray, et dit à Daronch que quelqu'un a tenté de s'introduire dans sa voiture , puis lui demande de l'accompagner à la gare pour déposer une plainte. Lorsque Daronch remarque que Bundy conduit sur une route qui ne mène pas au poste de police, il tente de la menotter. Au cours de leur lutte, il fixe par inadvertance deux menottes au même poignet, et Daronch réussit à s'enfuir. Plus tard ce même soir, Debra Kent, une étudiante de 17 ans, disparaît après avoir quitté une pièce de théâtre. Le professeur d'art dramatique de l'école et un étudiant diront à la police qu' un étranger  a demandé à chacun d'entre eux de sortir sur le parking pour identifier une voiture. En dehors de la salle, les enquêteurs trouvent une clé qui a ouvert les menottes retirées du poignet de Carol Daronch.

En novembre 74, Elizabeth Kloepfer, après avoir pris connaissance que des jeunes femmes disparaissaient dans les villes environnantes de Salt Lake City, appelle la police du comté de King une deuxième fois. Le Détective Randy Hergesheimer de la division des crimes majeurs l'interroge en détail. Bundy est effectivement de plus en plus suspect aux yeux des enquêteurs, mais le témoin du lac Sammamish, considéré comme la plus fiable par les détectives, ne le reconnaît pas à partir d'une série de photos. En Décembre, Kloepfer appelle le bureau du shérif du comté de Salt Lake City et réitère ses soupçons, mais à ce moment là, aucune preuve crédible ne le relie aux crimes de l'Utah. En Janvier 1975, Bundy retourne à Seattle après ses examens finaux et passe une semaine avec Kloepfer, qui lui cache qu'elle l'a dénoncé à trois reprises à la police. Elle planifie de lui rendre visite à Salt Lake City en Août.

Année 1975 : Bundy transporte son activité criminelle vers l'est du Colorado. Le 12 Janvier, une infirmière de 23 ans du nom de Caryn Campbell disparaît alors qu'elle marchait dans un couloir bien éclairé entre l'ascenseur et sa chambre à  Snowmass Village. Son corps nu a été retrouvé un mois plus tard à côté d'un chemin de terre juste à l'extérieur de la station. Le 15 Mars,  Julie Cunningham, 26 ans, disparaît au retour d'un diner. Bundy a dit plus tard aux enquêteurs du Colorado qu'il l'avait abordé avec des béquilles et lui avait demandé de l'aider à porter ses chaussures de ski à sa voiture, où il la matraqua et la menotta. Elle sera tuée dans un lieu désertique. Denise Oliverson, 25 ans, disparaît près de la frontière de l'Utah le 6 Avril, alors qu'elle fait du vélo ; le 6 mai, Bundy attire Lynette Culver, 12 ans, et l'agresse dans une chambre d'hôtel.


À la mi- mai, Carole Ann Boone et 2 amis rendent visite à Bundy, et séjournent pendant une semaine dans son appartement. Bundy séjourne également une semaine à Seattle avec Kloepfer au début de Juin et discute mariage. Le 28 Juin, Susan Curtis disparait du campus de l'Université Brigham Young à Provo, au sud de Salt Lake City. L'assassinat de Curtis est  la dernière confession de Bundy, enregistrée avant qu'il n'entre dans la chambre d'exécution. Les corps de Wilcox , Kent , Cunningham , Culver , Curtis , et Oliverson n'ont jamais été retrouvés .

Dans l'état de Washington, les enquêteurs peinent à analyser la frénésie du serial killer qui leur échappe. Dans un effort pour donner un sens à une masse énorme de renseignements, ils ont recours à la stratégie alors novatrice de la compilation d'une base de données en utilisant un ordinateur rudimentaire pour traiter l'ensemble des éléments déterminants de chaque affaire. Ted Bundy arrive en haut de la liste des suspects.

Il est arrêté par hasard en août 1975 par un agent, en banlieue de Salt Lake City, près de Murray, après avoir tenter d'échapper à un contrôle routier de routine. Le policier, notant que le siège du passager avant de la Volkswagen manque, fouille sa voiture, et trouve un masque de ski, un second masque façonné de collants, un pied de biche, des menottes, des sacs poubelles, un rouleau de corde, un pic à glace, et d'autres articles supposés être des outils de cambriolage. Bundy explique que le masque de ski est pour le ski, qu'il a trouvé les menottes dans une poubelle, et que le reste n'était que des articles ménagers courants. Toutefois, le détective Jerry Thompson se souvient de l'enlèvement de Daronch, de la description du véhicule par un témoin et de l'appel téléphonique de Kloepfer. La perquisition de l'appartement de Bundy permet de trouver une brochure sur l'hôtel Wildwood Inn,  une brochure sur le lycée où Debra Kent avait disparu, mais rien d'assez incriminant pour le retenir. Il est donc libéré et Bundy dira plus tard que les enquêteurs ont raté une collection de photos Polaroid de ses victimes cachée dans la buanderie, qu'il a détruit après avoir été libéré .

La police de Salt Lake City place Bundy sous surveillance et Thompson va à Seattle pour interroger Kloepfer. Elle leur dit que dans l'année précédant le déménagement de Bundy dans l'Utah, elle a découvert des objets bizarres dans sa maison et dans l'appartement de Bundy : un ensemble de béquilles , un sac de plâtre , un couperet à viande jamais utilisé, des gants chirurgicaux, un couteau oriental dans une caisse en bois et un sac plein de vêtements de femmes.

 

En Septembre, Bundy vend sa Volkswagen  à un adolescent de Midvale. La police de l'Utah s'en saisie, et les techniciens du FBI trouvent des mèches de cheveux identiques à ceux de Melissa Smith et Carol Daronch. Ted Bundy est accusé d' enlèvement aggravé et d'agression criminelle sur Carol Daronch. Il est libéré sur caution, 15,000 dollars, payé par ses parents. En Novembre, se déroule "le Sommet Aspen", une réunion de procureurs et d'enquêteurs de plusieurs états qui examinent les faits à charge de Bundy, et comment réunir des preuves suffisantes contre lui.

Le 23 Février 1976, Bundy est jugé pour l'enlèvement Daronch, et renonce à son droit à un jury sur les conseils de son avocat, John O'Connell , en raison de la publicité entourant l'affaire. La procédure criminelle américaine offre en effet la possibilité aux accusés de demander un procès sans jury, avec un juge seul pour statuer. Le 1er mars, après un procès de quatre jours et un week-end de délibération, le juge Stewart Hanson Jr. l'a reconnu coupable d'enlèvement et de voies de fait. Il est condamné à 15 ans de prison à purger dans la prison d'État de l'Utah. En Octobre, il est trouvé caché dans les buissons de la cour de la prison, portant un " kit de secours " cartes routières, horaires des compagnies aériennes, et une carte de sécurité sociale, ce qui lui vaut plusieurs semaines à l'isolement. Le Colorado le met en accusation pour Caryn Campbell. Après une période de résistance, il renonce à ses recours contre l'extradition et est transféré à Aspen en Janvier 1977.

Le 7 Juin 1977, Bundy arrive à Aspen pour une audience préliminaire. Il avait choisi d'être son propre avocat et pouvait à ce titre avoir un régime de faveur avec notamment l'accès à la bibliothèque de droit du palais de justice. Caché derrière une bibliothèque, il ouvre une fenêtre et saute du deuxième étage. Il réussira à passer les barrages et se dirigera vers la montagne. Il fait irruption dans une cabane de chasse et vole la nourriture, des vêtements et un fusil. Pendant deux jours, il erre sans but sur la montagne. La cavale durera 6 jours avant que Bundy ne soit stoppé par des policiers.


Retour à la case prison à Glenwood Springs. Bundy a ignoré les conseils d'amis et de conseillers juridiques de faire profil bas, d'autant que son affaire était gagnable. Il y a peu de preuves de son implication, seulement des témoignages assez fragiles. Au lieu de se concentrer sur sa défense, Bundy a conçu un nouveau plan d'évasion. Il a acquis une lame de scie à métaux d'un autre détenu et a accumulé 500 $ en argent comptant. Lors d'une audience le 23 Décembre 1977, le juge approuve un changement de lieu de détention. Il est temps pour Bundy de s'évader une seconde fois. Le 30 Décembre, Bundy empile des livres et des fichiers dans son lit superposé sous une couverture pour simuler son corps endormi et se glisse dans le vide sanitaire. Cela fait des semaines qu'il a préparé ce passage. Il atterrit dans l'appartement d'un surveillant, change de vêtements et sort par la porte d'entrée de la prison. Une évasion qui va coûter la vie à plusieurs jeunes femmes.

Après avoir volé une voiture, Bundy conduit vers l'est de Glenwood Springs, mais la voiture tombe en panne dès dans les montagnes sur l'Interstate 70. Un automobiliste le secourt et il prend un bus à Denver où il s'embarque sur un vol à destination de Chicago. De Chicago, Bundy voyage pour atterrir à Atlanta puis à Tallahassee, en Floride, le 8 janvier. Il loue une chambre sous le pseudonyme de Chris Hagen dans une pension de famille près du campus de l'Université d'État de Floride. Bundy a dit plus tard qu'il avait d'abord décidé de trouver un emploi et de s'abstenir de toute activité criminelle, sachant qu'il pourrait probablement rester libre en Floride indéfiniment tant qu'il n'attirait pas l' attention de la police. Il est vite revenu à ses vieilles habitudes de vol à l'étalage et de vol de cartes de crédit .

BUNDY_TED203.jpgAu cours de la soirée du 14 Janvier 1978 - une semaine après son arrivée à Tallahassee - Bundy entre dans la fraternité Chi Omega et s'attaque à Margaret Bowman, 21 ans, avec un morceau de bois de chêne pendant qu'elle dormait, puis l'étrangle. Il entre ensuite dans la chambre de Lisa Levy et l'agresse violemment. Dans une chambre voisine , il attaque Kathy Kleiner, lui brisant la mâchoire et lacérant profondément son épaule ; Puis il s'en prend à Karen Chandler , qui a subi une commotion cérébrale , une fracture de la mâchoire , la perte de dents , et un doigt écrasé. Les quatre attaques ont eu lieu en moins de 15 minutes, à portée de voix de plus de 30 témoins qui n'ont rien entendu. La même nuit, Bundy fait irruption dans un appartement et attaque Cheryl Thomas, lui disloquant l'épaule et lui fracturant la mâchoire et le crâne en cinq endroits. la police a trouvé une tache de sperme et un collant " masque " contenant deux poils " semblables à ceux de Bundy.

 

Le 8 Février, Bundy conduit à l'est de Jacksonville dans une camionnette volée. Dans un parking , il s'approche de Leslie Parmenter, la fille du commissaire du département de police de Jacksonville, en s'identifiant comme " Richard Burton , Service des incendies », mais se retire quand le frère aîné de Parmenter arrive. Cet après-midi, il fait marche arrière et va sur Lake City. A Lake City, le lendemain matin, Kimberly Diane Leach, 12 ans, disparaît. Ses restes momifiés ont été trouvés dans une porcherie près de Suwannee River State Park , au nord-ouest de Lake City .

Le 12 Février, Bundy est aux abois et vole une voiture. Trois jours plus tard, vers 1h00 du matin , il est arrêté par un policier. Lorsqu'on lui a dit qu'il est en état d'arrestation, Bundy s'attaque au policier et s'enfuit. Lee finit par maîtriser Bundy et transporte son suspect en prison, ignorant qu'il vient d'arrêter un des dix fugitifs les plus recherchés par le FBI.

 

theodore-bundy13.jpgBundy fut jugé à Miami en 1979 pour les homicides de Floride et les agressions "Chi Omega" en Juin 1979.  Ce procès a été le premier à être télévisé à l'échelle nationale aux États-Unis. Malgré la présence de cinq avocats commis d'office, Bundy souhaite de nouveau assurer sa propre défense. Il négocie une peine de 75 ans de prison pour échapper à la peine de mort mais refuse l'accord au dernier moment. Le jury a délibéré moins de sept heures avant de le déclarer coupable le 24 Juillet 1979. Le juge du procès a imposé la peine de mort pour les condamnations pour meurtre .


Six mois plus tard, un second procès a eu lieu à Orlando pour l'enlèvement et l'assassinat de Kimberly Leach au terme duquel Bundy est reconnu coupable une fois de plus. Le 10 Février 1980 Bundy est condamné à mort par électrocution pour une troisième fois. Cette troisième condamnation à mort sera réalisée près de neuf ans plus tard. Bundy, entre-temps, a épousé Carol Ann Boone, qu'il avait demandée en mariage au cours de son procès télévisé devant les caméras. En Octobre 1982, Boone a donné naissance à une fille. Bien que les visites conjugales ne soient pas autorisées à la prison de Raiford, les détenus peuvent soudoyer les gardes pour leur laisser de l'intimé avec leurs compagnes.

 

Bundy a lancé une série d'entretiens avec Stephen Michaud et Hugh Aynesworth. Parlant principalement à la troisième personne pour éviter " la stigmatisation de la confession ", il a commencé pour la première fois à divulguer les détails de ses crimes et les processus de sa pensée. Sa citation la plus célèbre reste : "If you want to stop people from becoming like me, don't burn Catcher i a rye, burn Hustler" ( Si vous voulez empêcher les gens de devenir comme moi, ne brûlez pas "l'attrappe-coeur", brûlez "Huslter", célèbre magazine pornographique, ayant repoussé les limites de la censure dans les années 70). Il a raconté sa carrière de voleur, confirmant les soupçons de longue date de Kloepfer sur le fait qu'il ait volé à l'étalage pratiquement tout ce qu'il possédait. Bundy a également confié à l'agent spécial William Hagmaier de l'Unité d'analyse comportementale du FBI  la " profonde satisfaction , "presque mystique " qu'il éprouvait lors des assassinats.

En Octobre 1984, Bundy a contacté Robert Keppel et a offert de partager son expertise autoproclamée dans la chasse au Green River Killer.

Au début de 1986, une date d'exécution est programmée puis repoussée. Bundy se confie sur les détails de ce qu'il a fait à certaines victimes après leur mort et notamment sur les pratiques nécrophiles. Moins de 15 heures avant la nouvelle date du 2 Juillet, la Cour du onzième circuit d'appel renvoie l'affaire Chi Omega pour l'examen de plusieurs points, y compris la capacité mentale de Bundy à subir son procès. De nombreuses autres dates d'exécution seront reportées.

 



 

Alors que toutes les voies de recours étaient épuisées, Bundy a accepté de parler franchement avec les enquêteurs. Pour Keppel , il a avoué les huit homicides de Washington et de l'Oregon dont il était le principal suspect. Il a décrit trois victimes jusque-là inconnues à Washington et deux dans l'Oregon qu'il a refusé d'identifier.


Aux détectives de l'Idaho, de l'Utah et du Colorado, Bundy avoua de nombreux homicides supplémentaires. Il avait espoir d'obtenir un autre sursis à exécution. Diana Weiner, une jeune avocate de Floride et dernière histoire d'amour prétendue de Bundy, est allée jusqu'à demander aux familles de plusieurs victimes du Colorado et de l'Utah d'intervenir auprès du gouverneur de Floride Bob Martinez pour donner à Bundy plus de temps afin de lui permettre de révéler plus d'informations. Toutes ont refusé .

Ted Bundy est mort sur ​​la chaise électrique de Raiford le 24 Janvier 1989. Ces cendres ont été dispersées dans un endroit inconnu dans la chaîne des Cascades de l'État de Washington, conformément à sa volonté .


Virginie Ikky pour Greffier Noir



26/03/2015
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi