Le Greffier Noir, enquêtes et faits-divers

La famille de Charles Manson, le meurtre de Sharon Tate

 Par Virginie IKKY,

le 28 août 2009

Leader charismatique d'une communauté hippie, Charles Manson a incarné le cauchemar de l'Amérique et son procès a signé l'arrêt de mort des sixties et du flower power. Fou, mégalomane ou psychopathe, il a entrainé dans sa chute des jeunes gens de tous horizons, des jeunes femmes en particulier, aujourd'hui devenues des dames âgées, qui pour avoir cru à une utopie, vont passer leur vie entière derrière des barreaux.

charles-manson3.jpgCharles Milles Manson est né en 1934 de  l'union éphémère entre Kathleen Maddox et du "colonel Scott", un cowboy à la manque qui s'était affublé de ce surnom. Il doit son nom de famille au premier mari de sa mère, William Manson. Son enfance est misérable, auprès d'une mère alcoolique et instable, qui était âgée de 16 ans lorsqu'elle eût son enfant. A 5 ans, sa mère est en prison pour vol à main armée, et il est placé chez son oncle et sa tante. Quand sa mère revient, son alcoolisme lui interdit d'avoir la garde de son enfant. Il est placé dans une école spéciale  en Indiana. À l'âge de 13 ans, il démarre une carrière de délinquant et vole une épicerie et un casino. À 16 ans, Charles Manson est jugé " agressivement antisocial " par les médecins. À 18 ans, un psychiatre de la prison diagnostiqua un " traumatisme psychique " et " une grande sensibilité qui n'est pas parvenue à recevoir de l'amour et de l'affection ".

 

En 1954, il sort en libération conditionnelle et se marie avec Rosalie, qui lui donne un fils. Elle divorce et disparaît dans la nature lors de l'incarcération suivante de son époux. En 1958, sorti de prison, Manson a déjà une haine des femmes et décide de devenir souteneur. Une affaire de chèque en bois l'envoie en prison pour 10 ans. A 25 ans, il totalise près de 12 ans d'incarcération. L'Amérique va bientôt entamer sa révolution sixties à laquelle Charles Manson entend prendre part par la musique. Sa marginalité devient un atout pour fasciner de jeunes paumés. Il sort de prison en 1967 et se fond dans le milieu hippie de San Francisco, notamment le quartier de Haight Ashbury .  C'est à l'âge de 32 ans qu'il fonda " La Famille ", une communauté hippie dont il devint le leader charismatique composée de jeunes gens à qui Manson offre le cadre rassurant de la famille qu'ils ont perdue. La famille se constitue autour du couple que Manson forme avec Mary Brunner, qui lui donne un second fils, Valentine Michael, en hommage au roman de Robert Heinlein, "en terre étrangère". Parmi eux, Susan Atkins, Leslie Van Houten, Patricia Krewinkel et tex Watson, plus connus pour être les auteurs des massacres de l'été 1969.

 

atkins-1.jpgSusan Denise Atkins est née le 7 mai 1948, dans une famille pauvre et alcoolique. Elle abandonne ses études au lycée de Los Banos à dix-huit ans et part à San Francisco dans l'espoir d'une vie meilleure. Elle commence à travailler pour une agence de magazines, dont elle est renvoyée après seulement deux mois. Elle fréquente Haight-Ashbury mais devient très solitaire et dépressive. Elle passe son temps dans les bars avec des hommes différents chaque nuit. Une nuit, elle rencontre deux marins qui l'invitent à leur hôtel. Là elle est initiée à la marijuana pour la première fois. Quelques jours plus tard, les mêmes marins lui donnent son premier LSD.

 

Elle se lie d'amitié avec deux évadés de prison, Clifton Talefero et Al Sund, dont elle était amoureuse, et les trois commettent des vols armés le long de la côte ouest. Elle est arrêté par des policiers de l'Oregon, portant une arme à feu chargée. Mise en liberté conditionnelle à San Francisco, elle fait de la danse topless et prend des médicament pour tenir. Susan se fait de nouveaux amis par la drogue et le LSD. Elle vit avec son petit ami dans une grande maison communautaire de style Victorian dans Haight Ashbury et y rencontre Charles Manson assis dans la salle de séjour jouant de sa guitare. Captivée par sa musique, elle décide de quitter son homme et commence à voyager avec Manson et ses disciples féminins dans un car de ramassage scolaire qu'ils ont peint tout en noir.

 

On lui a donné le surnom "Sadie Mae Glutz". Le 7 octobre 1968, elle accouche d'un fils que Manson nomme Zezozece Zadfrack Glutz. Le père était un jeune homme nommé Bruce White, un étudiant de l'Université du Nouveau Mexique. Elle l'avait rencontré au là-bas quand elle et d'autres membres de la Famille voyageaient en 1967. White les rejoint et vit avec eux pendant un mois. Il part bientôt, avant que la Famille n'aille s'installer au Ranch Spahn.

leslie.jpgLeslie Van Houten est née à Altadena en Californie. Van Houten a eu une enfance heureuse, cependant, quand elle avait 14 ans, ses parents ont divorcé et elle a commencé à expérimenter le lsd. À 15 ans, enceinte, sa mère la force à avorter ce qui fut à l'origine d'un conflit entre la mère et la fille. En 1967, elle commença à s'intéresser à la spiritualité et envisagea de s'engager dans la communauté de Paramahansa Yogananda dans la région de Los Angeles. Mais en 1968, elle entendit parler de Charles Manson qu'on lui présenta comme " Jésus Christ ". Elle rejoint le groupe en septembre 1968 au Ranch Spahn . Mais elle n'intéressait  pas Charles Manson ce qui provoqua en elle, selon ses dires, un intense besoin de lui démontrer qu'elle était capable de tout.

 

Patricia Dianne Krenwinkel est née le 3 décembre 1947, à Los Angeles. Son père, Joseph Krenwinkel a travaillé comme un agent d'assurance et sa mère Dorothy était une femme au foyer, tous deux très actifs dans le travail civique et religieux.


krew.jpgA 14 ans, Patricia est dépressive et a des problèmes de poids. Sa mère l'a emmenée voir un docteur qui a prescrit du Benzedrine et du Dexemil, une forme d'amphétamine, très populaire en années 60, pour guérir de la dépression et l'obésité. À 16 ans, elle découvre la marijuana par un jeune homme qui était dans les marines. Avec lui, elle va connaître le LSD et les médicaments. Après une déception amoureuse, sa mère l'envoie en Alabama dans l'Institution Jésuite de Springfield . Elle reste pendant un semestre et retourne à Los Angeles.

 

Elle milite dès lors dans l'opposition à la guerre au Viêt-nam. Beaucoup de ses amis étaient à ce moment-là des marines et allaient se battre là-bas. Elle arrête ses études et son père lui obtient un travail d'employé de bureau dans une société d'Assurance. Elle partage alors un appartement avec sa sœur Charlène dans El Porto. Sa sœur tombe enceinte et donne naissance à un garçon qu'elle nomme Ronny.  Charlene plonge dans l'héroïne et Patricia doit alors tout assumer, bébé et factures. Charlène sort très souvent et Patricia s'occupe du bébé comme de son propre enfant.

 

Une après-midi, après son travail, elle se rend chez un ami de sa sœur. Dans la salle de séjour, Charles Manson joue de la guitare. Il sort le soir-même avec Patricia qui dira avoir senti une connexion instantanée et s'être senti vraiment aimée par lui. Charles invite Patricia à rejoindre la famille. Il lui choisit le nom "Katie".


a0015982_480b54e2c3bf7.jpgCharles Denton Watson est né le 2 décembre 1945 à Dallas, Texas. Il a été élevé dans la petite ville de Copeville au Texas. Charles était le troisième enfant de Denton et Elisabeth Watson. Charles, enfant, était scout et très impliqué à l'église. Il a obtenu un diplôme avec des honneurs au lycée Farmersville, et en 1964, il part à Denton, l'Université d'État du Texas.

 

Il abandonne vite ses études et part à Malibu ouvrir un magasin de perruque avec son compagnon de chambrée. Le magasin ferme après seulement quelques mois. Pour payer le loyer, Watson commence à dealer sur la plage de Malibu. Il devient un hippie à plein temps. La vie de Watson bascule après la rencontre d'un auto-stoppeur nommé Dennis Wilson, un membre des beach boys, dont la somptueuse villa sert de squat à tous les hippies désœuvrés. Watson y rencontre diverses personnes, y compris Charles Manson, dont il rejoint la famille.


bobby beausoleilCitons encore parmi les membres de la famille Bobby Beausoleil, Lynette Fromme, Bruce davis, Diane Lake, Catherine Share, Cathy Gillies, Linda Kasabian, Sandy Good.. .. Charles Manson tente de percer laborieusement dans la musique. Bobby Beausoleil est lui-même un talentueux guitariste. Ami de feu Arthur Lee, leader du groupe "LOVE", il joua dans le premier groupe de celui-ci, "The Grass Roots", avant que celui-ci ne le transforme en "Love". Beausoleil s'associa ensuite avec David LaFlamme, futur leader de "It's a Beautiful Day", un des groupes san-franciscains en vogue de la fin des 60's. On peut également voir Bobby Beausoleil dans des films de Kenneth Anger, un des leaders de l'église de satan.


La famille mène une douce vie de bohème entre les spots hippies de San Francisco, ou plus au sud, comme Topanga Canyon. Charles est musicien et souhaite trouver un producteur. Premier contact de Manson pour percer dans la musique : Dennis Wilson, batteur des Beach Boys. Fin des années 60, les Beach Boys ne sont plus de gentils surfeurs aux douces harmonies vocales mais des loques sévèrement perchées.  Dennis Wilson a pris en stop des filles de la famille qui sont restées chez lui un temps. Profitant de l'absence de Dennis Wilson parti pour un enregistrement, toute la petite tribu de Charles Manson s'installa à son domicile et en profita pour vivre à ses crochets durant un an. Dennis Wilson ne s'en offusqua absolument pas et sympathisa avec Manson. Il appréciait la spontanéité de sa musique sans lui reconnaître pour autant de valeur artistique. Manson ne perdit pas de vue son objectif principal et fit pression sur Dennis pour qu'il l'introduise auprès de producteurs et l'aide enfin à concrétiser son rêve.. Le batteur lui présenta son producteur,Terry Melcher, dans la maison même où se déroula l'année suivante la sanglante équipée. Manson passa une audition, fut pressenti pour un film, mais échoua. Plein de bonne volonté, Wilson lui permet d'enregistrer des bandes, mais qu'il n'a pas conservées car elles contenaient selon lui des " vibrations qui n'étaient pas de ce monde ". Pourtant, le groupe des Beach Boys adapta des chansons de Manson pour les inclure dans l'un de leurs albums. Wilson demanda à son agent de virer Manson et son clan de chez lui. Ce dernier le prit très mal et menaça gentiment Wilson : " Ne t'étonnes pas si tu ne revois pas ton fils. ".

 

Se sentant rejeté de partout, Charles Manson s'enferma de plus en plus avec sa communauté dans la paranoïa. La famille s'installa dans un ancien plateau de cinéma, le Ranch Spahn, prêté gracieusement par son propriétaire en échange de faveurs ménagères et sexuelles des membres de la famille. L'ambiance y devient oppressante et de nombreux membres désertent. Le ranch est situé dans la vallée de la mort,  dans un désert  géologique de toute beauté mais rude et totalement isolé. Les jeunes gens s'y rendent volontairement, mais une fois sur place, ils sont coincés, sans voiture et sans argent. Terry, une jeune femme, y est violée, comme d'autres après avoir été droguée par Charles Manson. Un fils nait ce viol, Matthew Roberts, qui sera abandonné par sa mère. Des interviews de Roberts viennent d'ailleurs d'être publiés, révélant  un peu plus ce qui se passait dans la famille.


mansonfamily1.jpgEn associant des extraits de la Bible avec des textes de l'album blanc des Beatles, Charles Manson conçut une étrange prophétie selon laquelle les Noirs allaient bientôt dominer les Blancs et se tourneraient vers lui pour diriger leur nouvelle nation. Il escomptait sur la peur engendrée par les mouvements de libération des noirs dont le courant des Black Panters était le plus violent. Le moment fatidique était arrivé tel que nous le révèle l'Apocalypse selon Saint Jean, croyait Manson : " Le peuple des proscrits afro-américains se soulève dans le but de mener une Révolution contre le Pouvoir légitime blanc. Croyez moi, je vous le dis, ils nous tuerons les uns après les autres. " annonça-t-il sous le ton sentencieux d'un oracle devant un parterre de naïfs. Il s'arrogea le rôle du prophète qui annonce le danger dans le but de protéger ses frères : " Ecoutez-moi, notre seul salut reste la survie en trouvant refuge dans un souterrain dans la Vallée de la Mort où nous aurons le devoir de concevoir une descendance de 140 000 personnes pour revenir à la surface de le Terre et reconquérir le Pouvoir. "

 

Par des crimes qui auraient pu être imputés aux noirs en raison des indices laissés sur les lieux de l'agression, de slogans attribués aux Black Panters, il espérait déclencher une guerre civile entre les noirs et les blancs. La sortie du" White Album " des Beatles qui s'inscrit dans l'esprit du rock qui flirtait avec le satanisme convainc encore plus Manson qui les désigna comme les quatre Chevaliers de l'Apocalypse qui l'appelaient à procéder à ces meurtres rituels, dans le but déclencher ce fameux conflit interracial. Sous l'effet des drogues, Charles Manson entretint un véritable culte pour l'album : " Helker Skelter " qui annonce le Grand Chambardement où la société s'effondrerait dans une orgie de violence, " Piggies " qui tourne en en dérision la bourgeoisie, ou " Révolution 9 " qui se réfère au Chapitre 9 de l'Apocalypse de Saint Jean, " Happiness is a warm gun " parle de sexe, de flingue, de drogue…Bercée par la prophétie de Manson, les drogues et les écoutes forcenés de l'album, la famille est mûre pour démarrer ses crimes. Manson a la haine des gens du show-biz, des riches qui ont réussi et a décrété leur arrêt de mort.

 

A noter tout de même que cette explication sur la dérive de la famille n'en convainc pas certains. C'est en effet le procureur au procès de Manson, Vincent  Bugliosi, qui a émis cette théorie, reprise par tout le monde ensuite. Le site américain Crime.magazine est lui persuadé que ces mobiles sont fumeux et ne sont qu'une théorie d'un procureur beaucoup trop impliqué dans l'affaire, cherchant également à gonfler le dossier. Selon ce site, Manson était avant tout empêtré dans des affaires de drogues et aux abois car il s'était fait des ennemis parmi des grossistes dangereux. Manson n'aurait pas été non plus un tyran mais  plutôt un hippie cool un peu borderline avec la Loi auquel les évènements auraient échappé.  La vérité est sûrement à mi-chemin, mais la sauvagerie des meurtres qui vont suivre est trop hors-normes pour se satisfaire  de ce genre d'explications. 

 

hinmanLe 31 juillet 1969, la police de L.A. découvre le corps de Gary HINMAN un professeur de musique qui avait traité en ami le groupe et même laissé les membres rester avec lui quand les temps étaient rugueux.. Gary Hinman a une dette de stups envers Manson. Bobby Beausoleil s'était procuré auprès d'Hinman de la mescaline qu'il avait ensuite revendu à des bikers du gang the straight satans. Ceux-ci seraient ensuite revenus au ranch Spahn, furieux, car la drogue était mauvaise et bourrée de strychnine. Ils voulaient leur argent en retour et Beausoleil serait allé voir Hinman pour se faire rembourser. Mary Brunner et Susan Atkins ne seraient venues que parce qu'elles aimaient bien Gary Hinman. La victime, aussi blessée par Manson, a été tuée par Bobby Beausoleil.

Charles, apparemment convaincu que Gary avait récemment hérité une grande somme d'argent, envoie Beausoleil obtenir d'Hinman qu'il partage une partie de sa richesse. pour rembourser sa dette. Quand Hinman refuse, les choses dégénèrent. Bobby Beausoleil frappe Hinman qui s'évanouit. 

 

Le groupe, voyant Hinman évanoui et blessé, est inquiet et téléphone à Manson pour savoir quoi faire. Quand Manson arrive avec Bruce Davis, il n'hésite pas et tranche l'oreille d'Hinman. Puis, il ordonne à ses disciples de le soigner. Au petit matin, Hinman tente de s'enfuir. Après avoir eu la bénédiction de Charles Manson, Bobby se précipita et poignarda une première fois Gary. Tout en enfonçant la lame, Bobby susurra à l'oreille gauche Gary qui le regarda avec résignation : " Il n'y a aucune raison que tu vives. Tu es un enfoiré et la société n'a pas besoin de toi, donc le mieux que tu puisses faire, c'est de disparaître et de me remercier de te sortir de toute cette merde. ". Bobby acheva Gary en lui assénant deux autres coups de couteau, l'un à l'aorte et l'autre à l'aine. Avec son sang, sur les murs de sa demeure, ils ont écrit "political piggy" (porc politique) et dessiné l'emblème des Black Panthers (les Noirs révolutionnaires qui donnent aux Blancs le surnom de "pigs"). Ainsi, pensait Manson, ce seraient les Noirs qu'on allait accuser du meurtre...

 

Il faut dire que Charles Manson est persuadé que les Black panthers en veulent à sa famille. Durant le mois de juillet 1969, un dealer noir réclamait la somme de 2400 dollars à Tex Watson. Il s'appelait Bernard Crowe et lorsqu'il s'avisa de séquestrer Watson à son domicile, Manson débarqua et le tua sans sommation. Le lendemain, Manson lut dans le journal qu'un militant des Panthers avait été tué par balle et devint persuadé d'avoir tué un lieutenant du mouvement. A ce meurtre, s'ajoute en plus les bikers du gang straight satans qui en voulaient à Bobby Beausoleil de leur avoir vendu de la mescaline bourrée de strychnine. Le ranch Spahn fut aménagé en forteresse, ainsi que d'autres planques comme le ranch Barker dans la vallée de la mort.

 

BEAUSOLEIL est arrêté, ce qui va faire monter la pression chez MANSON et les siens, qui redoutent déjà des représailles de la part des black panthers. C'est dans ce climat que mûrit le projet délirant de faire sortir BEAUSOLEIL de prison en commettant d'autres homicides avec une technique identique, le but étant de faire croire à la police que l'assassin n'est pas BEAUSOLEIL mais quelqu'un qui court toujours. Manson décide de frapper la villa de Terry Melcher, le producteur qui l'a rejeté. Cela ne veut pas dire qu'il en veuille pour autant à  Terry Melcher pour la simple raison que Manson sait que Melcher n'y habite plus. En effet, le père de Ruth Ann Moorehouse, une des manson girls, a emménagé quelques temps dans cette maison, avant Sharon Tate et après Melcher. La famille y allait pour se baigner dans la piscine. Manson aurait donc désigné la maison simplement parce que ses disciples la connaissaient et que c'était une villa cossue abritant nécessairement des gens d'Hollywood.

 

Le 8 août 1969, Tex Watson, Linda Kasabian, Susan Atkins et Patricia Krewinkel descendent Cielo Drive, dans le quartier hollywoodien de Bel Air. Le véhicule s'immobilise devant le numéro 10050, occupé par Roman Polanski et Sharon Tate. Tex Watson grimpe aussitôt à un poteau dont il sectionne les fils, privant ainsi la maison de téléphone. Ils escaladent la clôture, mais un bruit de moteur les surprend : Steve Parent, 18 ans qui vient de passer la soirée avec William Garretson, le gardien, est tué à bout portant. Garretson, qui loge dans une annexe, écoute des disques et sera le seul survivant.


Laissant Linda Kasabian faire le guet dehors, Watson et les deux autres filles forcent un volet du salon. Sur le canapé, Voytek Frykowski, 32 ans, ami d'enfance de Polanski, dort. "Je viens faire le travail du diable", déclare Watson en pointant son revolver sur lui. Susan Atkins le ligote avec une serviette de toilette. Dans une chambre, le trio découvre Jay Sebring, 26 ans, coiffeur, et Abigail Folger, 26 ans, héritière d'un riche marchand de café. Les trois trouvent ensuite Sharon Tate, enceinte de 8 mois et demi, endormie dans sa chambre et l'emmènent, avec Jay et Abigail, dans le salon où ils les ligotent à leur tour. Frykowski, en demandant qu'on laisse Sharon s'asseoir, donne involontairement le signal de l'horreur. Watson lui tire une balle dans l'épaule et ordonne à Susan de le poignarder. A force de se débattre, il parvient à se libérer les mains et à empoigner la fille qui le larde de coups de couteau, brisant la lame dans sa fureur. Watson tire sur lui à deux nouvelles reprises puis martèle son visage avec la crosse. Abigail, épouvantée, tente de s'enfuir. Patricia Krenwinkel la rattrape pendant que Watson poignarde Jay et s'acharne sur son cadavre, jusqu'à l'émasculer. Puis c'est sur Abigail qu'il se déchaîne, lui tranchant la gorge. Voytek Frykowski, que l'on croyait mort, se relève soudain et sort de la maison en appelant au secours. Watson le rejoint sur la pelouse et l'achève. Au total, le malheureux reçoit cinquante et un coups de couteau. Abigail réussit elle aussi à sortir, poursuivie par Patricia Krenwinkel. Elle s'écroule, tuée de16 coups de couteau.


sharon_tate 1.jpgPendant que les filles maintiennent Sharon Tate, Watson lui assène seize coups de couteau, s'attardant sur son ventre et lui arrachant à moitié un sein. Au procès, Susan Atkins détaille l'horreur : "Elle pleurait et suppliait : "Ne me tuez pas, je veux avoir mon bébé", Je lui ai dit : "Ecoute, salope, je me fous que tu aies un gosse. Tu vas mourir et c'est tout." Alors on l'a achevée. J'avais du sang sur les mains. J'y ai goûté. C'était chaud, collant, délicieux. On voulait leur arracher les yeux, écraser les globes contre les murs, mais on n'a pas eu le temps."

 

Avant de partir, le trio pendra l'actrice et Jay Sebring à une poutre, attachés chacun à une extrémité d'une corde de Nylon. Puis, avec le sang de leurs victimes, ils écriront "pig" et "Helter Skelter" sur les murs. Ils reviendront dans la nuit, en compagnie de Charles Manson lui-même, effacer leurs empreintes et étaler un drapeau américain sur un canapé...


La nuit du 10 août 1969, Manson conduisit trois des membre de sa communauté à la maison de Leno et Rosemary LaBianca. Ils suivent la rue jusqu'à une grande maison blanche. Manson saisit son épée et son revolver, suivit de très près par Tex et pénètre dans le salon de la maison où se trouve Leno LaBianca, à qui il dit, "reste tranquille, assieds toi et sois calme". Manson alla ensuite dans la chambre de Rosemary LaBianca et la ramène au salon. Il les ligota ensemble et leur demanda où se trouvait l'argent. Très coopératif, le couple répondit immédiatement et proposa même d'aller chercher plus d'argent dans l'un de leurs magasins mais Manson refusa et sortit. Le couple pensait que l'histoire allait s'arrêter là, jusqu'à ce que les 2 femmes entrèrent avec des vêtements et des couteaux à la main. Elles baissèrent les stores puis allèrent dans la cuisine prendre une fourchette et un grand couteau de cuisine. Tex arracha le pyjama de Leno, lui donna 4 coups de couteau à la gorge avec le couteau de cuisine qu'il laissa dans la plaie, puis 8 autres au ventre avec son propre couteau. Tex l'acheva en l'étouffant avec un oreiller sur le visage. Van Houten lutta avec Rosemary LaBianca avec l'aide de Patricia Krenwinkel mais aucune des deux ne parvenaient à la poignarder, Tex Watson s'en chargea alors. Leslie Van Houten sortit de la chambre et passa de longues minutes à tourner le dos à la scène en fixant un point dans la chambre adjacente, déconnectée de ce qui se passait autour d'elle. Watson revint avec le couteau et lui demanda de participer. Leslie Van Houten poignarda alors 16 fois la victime .

 

Les corps de Sharon Tate et de ses amis sont découverts par la femme de ménage. Willian Garettson est le premier suspect et est relâché après un test au détecteur de mensonge. La curée médiatique commence alors pour Polanski. De la marijuana et divers cachets ont été retrouvés à son domicile. Frykowski est décrit comme un fournisseur de drogue et la police pense à un règlement de compte sur fonds de stupéfiants. Des rumeurs d'orgies, de sorcellerie, de pornographie circulent. Dans un édito intitulé " pourquoi Sharon Tate devait mourir", le chroniqueur Peter Hyams écrit que le couple a attiré la tragédie sur sa tête à cause de son existence excentrique et dissolue. Désespéré, le père de Sharon Tate se déguise en vieux hippie et fréquente les lieux de marginaux en espérant obtenir des infos. Polanski offre une récompense de 25.000 dollars pour tout renseignement. Il devient paranoïaque et soupçonnent tous les amis de Sharon. Il profite d'être invité chez eux pour rechercher du verre, du sang, pour faire des tests révélateurs avec des produits chimiques.

 

Le 16 aout, la police fit une perquisition à Spahn Ranch dans le cadre d'une affaire de vol de voitures et de carte de crédit volées. La famille est relâchée pour une erreur de forme.  Charles Manson décide de quitter le Spahn ranch vers un lieu plus isolé et sa famille part au Barker ranch . Les riverains se plaignent de vols et d'agressions. Deux mois plus tard, la police perquisitionne cette fois-ci le Barker Ranch, toujours pour une histoire de vol de voitures, d'incendies volontaires et de possession illégale d'armes à feu. 24 membres de la "famille" furent arrêtés. Charles Manson en faisait partie. Il est découvert dans un meuble sous un évier.

 

Ce n'est que le 15 octobre que l'un des policiers enquêtant sur l'affaire Labianca effectue des recherches hors de Los Angeles et tombe sur l'affaire Hinman. Il y trouva des coïncidences troublantes. Il contacte les policiers travaillant sur l'affaire Hinman et leur parle de l'arrestation de Kitty Lutensinger, enceinte de 5 mois de Bobby Beausoleil, lesquels ne tardèrent pas à faire 300km pour l'interroger. Kitty tentait en fait de fuir la communauté avec Stéphanie Schram, la dernière compagne de Manson. Elle avoua qu'elle avait entendu Manson dire à Bobby Beausoleil et Susan Atkins d'aller récupérer de l'argent chez Hinman. Elle avait aussi entendu Susan parler d'un homme à qui elle avait donné des coups de couteau dans les jambes et qui l'avait attrapée par les cheveux.. Susan fut interrogée à son tour et déclara qu'elle était chez Hinman pendant que Bobby l'assassinait. Soupçonnée de meurtre, Susan fut transférée à Sybil Brand Institute à Los Angeles. Quelque chose que Kitty avait dit frappa le sergent et le shérif: Hinman n'était pas blessé au jambes, en revanche c'était le cas de Voytek Frykowski. Kitty fut de nouveau interrogée le 31 octobre. Mais désormais le lien entre les 3 affaires de meurtre et la "famille" était évident. Un piège fût tendue à Susan Atkins, incarcérée, à qui on assigna une co-détenue chargée de lui soutirer des confidences, ce qu'elle ne tarda pas à faire. Le 5 décembre 1969, devant le jury d'accusation, Susan avoua et raconta ce qu'il s'était passé le 8 août 1969 au 10050 Cielo Drive.

 

D'autres proches furent arrêtés, comme deux motards des straight satans, Al Springer et Danny De Carlo. De Carlo raconta le meurtre horrible de Donald Shea, un employé du ranch Spahn qui aurait dénoncé au propriétaire ce qui se passait sur ses terres. Shea sera immolé vif, embroché comme une viande de barbecue et découpé en plusieurs morceaux.

 

 Sharon Tate a été enterrée au cimetière de Culver City dans une cohue invraisemblable. Les médias sont tous ralliés à la culpabilité des hippies sataniques et oublient le torrent de boue déversé sur les victimes et Roman Polanski. Susan Atkins a également révélé à ses co-détenues que la famille avait prévu d'autres assassinats de personnalités : Elizabeth Taylor, Tom Jones, Franck Sinatra..

 

Le procès démarra le 15 juin 1970 et dura 9 mois. L'attitude des accusés fut exempte de remords. Ils étaient souriants et cyniques, chantant sur le chemin de la salle d'audience. Linda Kasabian était le témoin clé de l'accusation. Elle raconta la scène avec précision, ainsi que les récits concernant le meurtre des LaBianca qu'elle avait entendu au Ranch: "je ne suis pas comme toi Charlie, je ne suis pas capable de tuer quelqu'un". Susan devait aussi témoigner contre Manson mais elle se rétracta. C'est le témoignage de Tex Watson qui fut probablement le plus accablant pour Manson. Il l'a présenté comme le grand ordonnateur de meurtres "Charlie m'a dit de prendre le revolver et un couteau et d'aller où habitait Terry Melcher. Il m'a dit de tuer tout le monde dans la maison, en étant le plus brutal possible".

 

le 19 avril 1971, la peine de mort est prononcée à l'encontre de Manson, Susan Atkins, Patricia Krenwinkel, Tex Watson et Leslie Van Houten. Le 16 février 1972, la peine de mort est abolie en Californie et leur peine est commuée en peine de prison à perpétuité.

 

La famille a certainement commis d'autres meurtres pour lesquels la police n'avait pas suffisamment de preuves :

 

- John Haught, membre de la famille qui se suicide dans des circonstances étranges le 5 novembre 1969 en jouant à la roulette russe.

- - le cadavre d'une jeune fille dont on ne put établir l'identité exacte mais qui appartenait à la famille fut retrouvé criblé de 157 coups de couteau le 16 novembre 1969

- Joel Pugh, membre de la famille est retrouvé mort le 1er décembre 1969 la gorge tranchée dans un hôtel londonien

- Enfin, en novembre 1970, on retrouve le cadavre de Robert Hugues, l'avocat de Leslie Van Houten, parti faire une randonnée

La police n'est pas parvenue à impliquer la famille de Charles Manson mais elle est fortement soupçonnée.

 

Condamné à la réclusion à perpétuité au pénitencier de Vacaville en Californie, Manson ne cherche nullement à s'acheter une conduite, et n'éprouve aucun repentir ni remords sur son passé. Les psychiatres de la prison ont diagnostiqué une schizophrénie paranoïaque. On peut écouter sa musique sur un album sorti en 1970, " lie ", ainsi qu'un album live enregistré à Saint Quentin. Ses audiences de libération conditionnelle le montrent toujours plus délirant et dangereux. Ce n'est pas le cas des autres.

 

Susan Atkins publia son autobiographie Child of Satan, Child of God. Depuis 1974, Atkins dit s'être convertie aux Born again christians. Elle se maria en 1980 à Donald Lee Laisure puis une seconde fois en 1987 à James W. Whitehouse, un avocat. En 2000, le père de Sharon Tate transmit un message à faire lire lors de la demande de libération qu'Atkins fit à cette époque : " Il y a trente et un ans, j'étais dans la salle d'audience et j'ai vu une jeune femme qui ricanait, insultait tout le monde. Alors même qu'elle rapportait les dernières paroles de ma fille, elle riait. Ma famille était dévastée. Si Susan Atkins est libérée pour rejoindre sa propre famille, où est la Justice ? ". En avril 2008, Atkins fut hospitalisée pour un cancer du cerveau. Elle fut amputée d'une jambe. En Juin 2008, elle était partiellement paralysée. Sa demande de libération pour finir ses jours hors de la prison ne lui fut cependant pas accordée, comme elle l'avait espérée. Susan Atkins est décédée le 24 septembre 2009.

 

Le 5 septembre 1975, à Sacramento, Lynette FROMME surnommée "Squeaky ", une des plus anciennes adeptes de Charles Manson, tente de tirer sur Gerald Ford, Président des Etats-Unis, mais est arrêtée par les hommes du Secret Service. Reconnue coupable de tentative de meurtre, elle est condamnée à la prison à vie la même année. En 1987, elle s'évade, mais est reprise après deux jours de fuite. En 2008 elle bénéficie d'une liberté conditionnelle automatique, mais doit accomplir encore un an de captivité supplémentaire pour son évasion de 1987. Lynette Fromme est relâchée en liberté conditionnelle le 14 août 2009, après presque 34 ans derrière les barreaux, trois ans après la mort de l'ancien président

 

Leslie Van Houten et Patricia Krewinkel sont des détenues modèles mais se voient comme les autres refuser une liberté conditionnelle. Vous pourrez lire en effet dans les autres articles sur les membres de la famille qu'ils sont restés particulièrement actifs durant la décennie 70, entre des vols à main armée, meurtres, mutinerie dans les prisons...Sans compter certains membres comme Lynette Fromme qui sont encore aujourd'hui fidèles à Manson. Bref, les autorités craignent une réactivation de la Famille. Malgré leur réinsertion, Patricia Krewinkel et Leslie Van Houten vont vraisemblablement décéder en prison.


Charles Watson devint un born again christian fervent en prison, blâmant le diable de l'avoir poussé à commettre des meurtres. Il se maria et eut des enfants. Charles Watson purge sa à la Prison d'état de Mule Creek. Ses enfants l'encouragent à persister dans des demandes de liberté conditionnelle auxquelles il ne croit plus. La liberté conditionnelle lui a été refusée pour la 13ème fois le 27 novembre 2006.

 

C'est en prison que Bobby Beausoleil fit l'essentiel de sa carrière musicale. Aujourd'hui encore il sort des albums. Son premier album date de 1972, la musique du film " Lucifer Rising ", l'œuvre de Kenneth Anger avec Marianne Faithfull. Avec l'autorisation spéciale de la prison, Beausoleil composa les 6 parties de Lucifer Rising et apparut brièvement dans le casting. Lucifer Rising ne sortit qu'en 1982 et est aujourd'hui considéré comme un des manifestes réussis de la contre-culture.

 

Reste le mystère des mobiles de Charles Manson. qui vont encore longtemps après l'affaire faire couler beaucoup d'encre. Qu'il se soit trompé de cible et ait envoyé les tueurs massacrer une célébrité aussi sulfureuse que Polanski ne convainc pas grand-monde. La faute au film de Polanski, " Rosemary's baby " sorti en 1968 et véritable manifeste sataniste. La concomitance entre la sortie du film et le meurtre de sa femme enceinte a de quoi être troublante.

 

Le fim est tourné en 1967, à New York, dans l'immeuble " Dakota ". Roman Polanski adapte le roman d'Ira Levin, Rosemary's baby. L'histoire est celle d'une Jeune femme effacée, qui vient occuper avec son mari un appartement à Manhattan. Elle devient peu à peu intriguée par ses voisins, un couple âgé très intrusif qui donne l'impression angoissante de mener une vie occulte, où règnent la magie et la sorcellerie. Enceinte, elle voit lentement, mais sûrement, le cercle fatal se resserre autour d'elle, une conjuration de sorciers qui a pour but l'avènement de satan sur terre.

 

Le film est tourné dans l'appartement d'Anton La Vey, fondateur en 1966 de l'Eglise de Satan, conseiller technique pour le film, qui joue le rôle du diable dans la scène suivante.

Anton Szandor LaVey, de son vrai nom Howard Stanton Levey, surnommé dès son plus jeune âge Tony Lavey, né le 11 avril 1930 à Chicago et décédé le 29 octobre 1997 à San Francisco, est le fondateur de l'Église de Satan, et l'auteur de l'ouvrage La Bible satanique, publié en français en 2006. 

LaVey fut dompteur de fauves et, à San Fransisco, commença à présenter le vendredi soir des lectures sur le thème de l'occulte dans un cercle appelé le "Magic Circle". Il déclara l'an premier de l'ère satanique le trente avril 1966 pendant la Nuit de Walpurgis. Cette même année, il a écrit la Bible Satanique et fonda l'Église de Satan. Cet événement attira l'attention des médias qui se mirent à le surnommer le "pape noir". LaVey commença à présider des cérémonie de baptêmes sataniques (ce qu'il fit sur sa fille Zeena) et des funérailles sataniques. Lavey prônait un satanisme basé sur l'individualisme et le matérialisme. Son église était  très médiatique et il faut rappeler que la satanisme était un peu à l'époque comme le « new age » de nos jours, une espèce de spiritualisme à la mode pour stars en mal de raison de vivre. Les Beatles et les Rolling Stones sortaient des disques bourrés de références à Satan, le tout sur fond de remise au goût du jour d'Aleister Crowley, occultiste du début du siècle. Le portrait d'Aleister Crowley est imprimé parmi d'autres personnages sur la pochette du disque des Beatles " Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band ". Ceux-ci furent des pionniers dans l'utilisation de messages subliminaux sataniques dans leur " White Album ", tout  comme le firent plus tard les groupes Pink Floyd et ELO. Jim Morrison fût lui membre de la Wicca. Jimmy Page de Led Zep était notoirement connu pour être un adepte de la magie blanche.

 

« Rosemary's baby » était dès lors ni plus ni moins qu'un film surfant sur une tendance et non la révélation au grand public de rites sataniques justifiant par la suite les meurtres. Certains continuent de croire la thèse selon laquelle Polanski, introduit dans les milieux sataniques, aurait dévoilé dans son film des rituels secrets. Mia Farrow, fut en tout cas terrorisée à cette époque. Plusieurs raisons l'expliquèrent. D'abord, elle fut l'interprète principale de « Rosemary's baby ». De surcroît, la chanson « Dear Prudence », tirée du White Album des Beatles, le disque culte de Charles Manson, était dédiée à sa soeur, Prudence Farrow qui a accompagné les Beatles en Inde.

 

Les autorités craignent encore aujourd'hui une reformation de la famille diabolique, qui a inspiré de nombreux criminels dont un certain Mark Chapman, qui un soir de 1980 assassinera John Lennon devant l'immeuble maudit, le fameux Dakota Building. 

 

Mise à jour le 20 novembre 2017

 

Charles Manson est décédé le 19 novembre 2017 vers 20h à l'hôpital de Bakersfield. Debra Tate, la soeur de Sharon Tate a reçu un appel de la prison l'informant du décès. Il était âgé de 83 ans.

 

 

Virginie Ikky pour  Greffier Noir

 

 

liens vers d'autres articles ,

 

1°) Cielo Drive site d'archives sur l'affaire

 

2°) The Women who murdered for Charles Manson, where are they now - article de People Magazine

 

3°) Charles Manson natural folk killer - Slate Magazine

 

4°) Murderpedia - photos de Charles Manson

 

5°) La famille Manson : Linda Kasabian et Barbara Hoyt, les renégates

 

6°) La famille Manson : Mary Brunner et Catherine Share, les soeurs ainées

 

7°) La famille Manson : Bobby Beausoleil et bruce Davis

 

8°) La famille Manson : Ruth Ann Moorehouse et Dianne Lake, les enfants du flower power

 

9°) La famille Manson : Lynette Fromme et Sandie Good



29/08/2009
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi