Le Greffier Noir, enquêtes et faits-divers

Paul Bernardo et Karla Homolka, quand Ken et Barbie tournent mal

Par Virginie Ikky,

le 09 décembre 2009. 

paul bernardo et karla homolkaPaul  Bernardo est  l'incarnation vivante  de Patrick Bateman, le psychopathe  d' "American Psycho", le fameux roman de Brett Easton Ellis qui narre les meurtres sadiques d'un yuppie pétri  de haine  des  femmes.  Le  roman  a  été  écrit  en 1991, soit  concomitamment  aux meurtres de Paul Bernardo. Brett Easton Ellis a capturé le pire de son époque sans savoir que  son  personnage évoluait dans le réel. Paul Bernardo a violé et tué sans savoir qu'un double de papier menait  une  vie  parallèle.   Si  Bateman  était  un  loup  solitaire,  Paul Bernardo  a  eu une vie de couple, une complice. Il formait avec Karla Homolka le couple clinquant  par  excellence,  clinquant  et  insoupçonnable....Ces  deux-là  vont  sévir  bien longtemps avant d'être arrêtés.
                                                         

paul bernardo et karla homolkaPaul Bernardo est né le 27 août 1964, à Toronto. Le rapport à la mère est chez le jeune homme, comme souvent chez les sociopathes, un facteur déterminant dans la construction de sa personnalité et de ses futurs rapports au sexe opposé. Il apprend en effet à 16 ans qu'il est un enfant illégitime et ne se remettra pas de cette révélation.

 

Sa mère Marylin épouse Kenneth Bernardo en 1960, un homme brutal avec son épouse et ses enfants. Le mariage bat de l'aile et Marylin échappe à la violence en prenant un amant, de qui elle sera enceinte de Paul. L'enfant est cependant reconnu par l'époux. La famille s'étiole petit à petit. Le père viole la sœur de Paul régulièrement. La mère tombe en dépression et délaisse les enfants et la maison. Paul se met peu à peu à la mépriser, prenant le parti du père, pour qui les femmes sont des bonniches qui doivent être soumises à leur homme. Paul entre en conflit ouvert avec sa mère et sa sœur. Au cours d'une violente dispute, Marylin traite son fils de bâtard et lui révèle qu'il est un enfant illégitime.

 

A l'extérieur, Paul était poli, bien élevé, bon à l'école, timide. Il était très impliqué chez les scouts et travailla comme conseiller pour les enfants durant l'été. Mais après la révélation de son statut illégitime, il changea radicalement. Parallèlement à ses études, il trouva un petit boulot de commercial chez AMWAY et se mua en un VRP macho et avide de coucheries. Avec les nouveaux amis de sa bande, il passa ses nuits dans les bars pour embobiner des jeunes filles avec ses mensonges de futur millionnaire et coucher avec elles.

 

A l'université, petit à petit, ses relations amoureuses flirtent avec la perversité. Il devient violent et se met à battre ses petites amies, à les humilier en public. Il ne pouvait plus ressentir du plaisir qu'en violant. Il fallait que toutes les femmes lui soient soumises. Sa réputation fit le tour de l'université et, rapidement, plus aucune fille ne l'approcha. En 1987, Paul obtint son diplôme et trouva un emploi de comptable dans une grande société. En mai 1987, il viole dans son quartier natal de Scarborough une femme de 21 ans. Il rencontre Karla quelques mois plus tard. Si Paul Bernardo extériorise ses névroses, rien chez Karla ne permettait à sa famille et à ses amis de détecter les aspects sombres de sa personnalité.

                                               

Karla Homolka est une jeune fille ordinaire à qui tout sourit. Elle s'entend bien avec ses parents et ses deux sœurs, Tammy et Lori. À la fin du lycée, certes, son comportement changea et elle fit sa crise d'adolescence. Elle fréquente une bande d'amis un peu délurés qui sèchent parfois les cours et boivent un peu trop. Mais, à 17 ans, elle travaille dans une clinique vétérinaire comme assistante et semblait être une jeune fille "bien sous tout rapport", sans aucun problème. Mais Karla cache un côté sombre. Elle compulse les livres racontant des crimes, des rituels sataniques et des histoires d'horreur. Ses fantasmes sexuels tournaient également autour du sado-masochisme. Paul Bernardo sera l'élément déclencheur.

 

En octobre 1987, Karla et une amie rencontrèrent Paul Bernardo, 23 ans, accompagné d'un ami également dans un café. Karla se métamorphose quasiment sous les yeux de son amie et couche avec Paul dès ce soir-là, alors que l'amie de Karla et celui de Bernardo étaient assis, terriblement gênés, à quelques mètres. Karla a un coup de foudre pour Paul et expliqua plus tard à son amie qu'elle avait su immédiatement qu'ils allaient se marier.. Karla devient la complice des viols de Paul. Elle encourage son côté sadique et cultive le sien. Leur relation est tout de suite très fusionnelle aux dépens de Karla qui devient la chose de Paul. Paul contrôlait Karla dans sa manière de s'habiller, de se maquiller, pour ses goûts musicaux et pour tout le reste. Elle était heureuse qu'il le fasse, lui envoyait des cartes postales et des lettres chaque jour quand ils n'étaient pas ensemble, s'écoulant en déclarations d'amour et de dévotion.

 

paul bernardo et karla homolkaEn 1988, Paul Bernardo avait violé au moins 13 jeunes femmes. La police piétine, bien que possédant des échantillons de sperme et un très bon portrait-robot, établi grâce aux témoignages de certaines victimes. Malheureusement, ils ne le diffusèrent que sur le tard. Dès sa diffusion en mai 1990, les policiers furent submergés d'appels. Des amis et des collègues de Paul le reconnaissent et contactent la police, qui alla rendre visite à Bernardo. Mais face à un beau jeune homme, si poli et sympathique, les enquêteurs ne sont pas convaincus. Ils lui demandèrent malgré tout des échantillons de sang, de salive et de cheveux afin de procéder à des tests sanguins et ADN. Mais 230 autres hommes avaient fourni des échantillons, et il fallut beaucoup de temps pour réaliser tous les tests ADN.

 

En 1990, Paul et Karla se fiancent. Karla est ravie d'avoir trouvé un mari beau, sophistiqué, intelligent, et riche. Seul bémol dans ce couple, Paul Bernardo voulait que Karla soit vierge et se garde pure rien que pour lui. Il le lui reproche tant qu'il la convainc de se faire pardonner en se débrouillant pour lui offrir la virginité de sa sœur Tammy. Il demande à violer Tammy sans qu'elle ne le sache et à le filmer. Karla cède. Elle travaille pour une clinique vétérinaire et y subtilise de l'Halothane, un sédatif très fortement dosé, ainsi que des comprimés d'Halcion, un puissant somnifère. Paul Bernardo réduisit les cachets de Halcion en poudre et les versa dans le verre de Tammy, alors que toute la famille Homolka regardait un film à la télé, dans la nuit du 23 décembre 1990. Peu après que ses parents soient montés dans leur chambre pour dormir, laissant Tammy, Karla et Paul dans la chambre d'ami du sous-sol pour qu'ils regardent un autre film, Tammy sombra dans l'inconscience.

                                                                                                

Paul viola Tammy pendant que Karla filmait. Mais le dosage des sédatifs est fatal à Tammy qui ne respire plus et s'étouffe avec son vomi. Paul et Karla rhabillèrent Tammy, puis appelèrent une ambulance. L'adolescente mourut avant même de parvenir à l'hôpital. La mort fut imputée à un étouffement : elle avait inspiré ses vomissures dans ses poumons, avait suffoqué et était morte. Personne ne les soupçonna d'autant que Paul fut complètement dévasté quand on lui apprit que Tammy était morte. Sa chose lui échappait et il ne pourrait plus assouvir son fantasme de violer une jeune fille vierge. Non pas qu'il se sentit coupable ou qu'il aimait Tammy, mais elle l'excitait beaucoup et il perdait avec elle la possibilité de réaliser ses fantasmes de viol sur une vierge.

 

Bernardo était extrêmement satisfait de s'être sorti de ce mauvais pas, sans être même soupçonné, ce qui ne fit que renforcer son envie de continuer. De plus, la complète coopération de son esclave sexuelle Karla lui prouva qu'il pouvait compter sur elle pour l'aider à réaliser ses fantasmes pervers. Mais il la tenait pour responsable de la mort de Tammy et lui reprochait souvent. C'est alors que Karla décida d'inviter une adolescente, Jane, 15 ans, à passer le week-end chez elle, pour l'offrir à Paul. Il était censé être absent et les deux jeunes femmes passèrent une soirée entre copines. Karla lui fit boire des verres d'alcool remplis d'Halcion et appela Paul lorsque Jane fut endormie. Il fut ravi de voir à quel point Jane ressemblait à Tammy... et qu'elle était vierge. Ils déshabillèrent l'adolescente et Paul filma Karla qui la caressait et la léchait. Puis, il la viola et Karla mit Jane au lit. Le lendemain, Jane ne comprit pas ce qui s'était passé et ne se douta de rien.

                                                                                                                                         

La victime suivante était Leslie Mahaffy, 14 ans, qui rencontra Paul Bernardo dans son quartier la nuit du 15 juin 1991. Elle faisait le mur et lui demanda ce qu'il faisait là. Il lui répondit qu'il rôdait dans le voisinage pour cambrioler des maisons. Leslie lui demanda s'il avait une cigarette et le suivit jusqu'à sa voiture. Puis il la menaça avec un couteau, démarra et l'emmena chez lui. Paul déshabilla Leslie, alluma son caméscope et la viola. Ses cris réveillèrent Karla, qui se joignit à son fiancé. Puis, Paul étouffa Leslie et la démembra avec une scie électrique. Il plaça les morceaux dans des boîtes remplies de ciment frais.
                                                   

paul bernardo et karla homolkaLe 29 juin 1991, Paul et Karla se marièrent au cours d'une cérémonie kitsch dans une église située près du lac Niagara. Ils quittèrent l'église dans une calèche tirée par des chevaux blancs. Paul Bernardo avait demandé au pasteur de les déclarer "homme et épouse" et non pas "mari et femme". Après une lune de miel à Hawaï, Paul et Karla Bernardo retournèrent chez eux et reprirent leur vie. Le 29 juin 1991 également, un couple faisait du canoë sur le lac Gibson lorsqu'ils cognèrent contre un bloc de béton d'où émergeaient des morceaux de chair et d'os. Leslie Mahaffy fut identifiée grâce à ses dents.

 

Le 16 avril 1992, Kristen French, 15 ans, est enlevée sur le parking d'une église, devant sept témoins. Karla Homolka se charge de l'appâter et fait semblant de s'être perdue. Alors que Kristen regarde la carte, Bernardo  surgit avec un couteau et la force à entrer dans le véhicule. Chez eux, Kristen est torturée pendant de longs jours, violée, forcée à regarder son père, Doug French, suppliant ses ravisseurs de la libérer, à la télévision, forcée à regarder la vidéo que Paul avait faite alors qu'il découpait Leslie Mahaffy en morceaux. Après 3 jours, Paul Bernardo étrangle Kristen avec un câble électrique et viole le corps de l'adolescente, encore une fois. le corps de Kristen French est jeté au bord d'une route.

                                                                                                                   

Kristen est découverte le 30 avril 1992 dans un petit dépôt d'ordures. Une cellule d'enquête spéciale est créée : la "Green Ribbon Task Force". A la même époque, l'étau se resserre autour de Paul Bernardo dans l'enquête sur le violeur de Scarborough, mais les tests ADN progressent lentement . La Task Force reçoit plusieurs appels concernant Paul Bernardo et lui rend visite. Paul Bernardo est là encore poli, charmant et nullement gêné par les soupçons des enquêteurs.

 

Le 23 mai 1992, le corps de Terri Anderson est retrouvé dans le lac Ontario, à Port Dalhousie. Elle est restée dans l'eau durant six mois et le légiste conclut à une noyade accidentelle sous l'influence de l'alcool et du LSD. Aucune preuve suffisante ne fut présentée au procès de Bernardo pour que l'on puisse l'accuser de son meurtre.

 

Le 6 janvier 1993, Paul frappe violemment Karla avec une lampe-torche. Elle est admise à l'hôpital et ses parents la persuade de quitter Paul Bernardo. Karla se réfugie chez son oncle et sa tante. C'est le début de la fin pour Paul Bernardo. Sans cette dispute, il y aurait certainement eu d'autres victimes.

                                                                  

Le lendemain, Paul Bernardo est arrêté par la police, inculpé de coups et blessures, et relâché. En février 1993, le laboratoire de Toronto conclut qu'il est bien le "violeur de Scarborough". Paul Bernardo est placé sous surveillance, et les policiers s'intéressent à Karla, qui vient de la quitter. Karla n'apprend rien aux policiers dans un premier temps. Elle confie par contre à son oncle que Paul Bernardo est bien le "violeur de Scarborough" et l'assassin des deux adolescentes. Son oncle lui dit de prendre un avocat.

                  

Le 17 février 1993, Paul Bernardo est arrêté puis inculpé de 43 viols et agressions sexuelles. L'avocat de Karla et le bureau du procureur, concluent un marché : Karla allait être condamnée à 12 ans de prison pour les meurtres de deux victimes, Leslie Mahaffy et Kristen French. Elle pourrait être libérée sur parole au 1/4 de sa peine si elle se conduisait bien. En échange, Karla s'engageait à dire absolument toute la vérité sur sa participation aux crimes et tout ce qu'elle savait sur eux.

 

Le 28 juin 1993, son procès commença. Le rapport psychiatrique conclut que Karla savait ce qui se passait, mais se sentait totalement impuissante et incapable d'agir pour se défendre elle-même ou qui que ce soit d'autre. Elle était paralysée par la peur et, dans cet état, elle est devenue obéissante et s'est occupée d'elle seule . Le 6 juillet 1993, Karla Homolka fut reconnu coupable des homicides de Leslie Mahaffy et Kristen French, pour lesquels elle avait plaidé coupable, et fut condamnée à une peine totale de 12 ans de prison. En août, elle commença une procédure de divorce.

Le procès de Bernardo démarre en 1995. Un retard car Paul BERNARDO a cherché à manipuler son avocat en lui révélant la cache des cassettes-vidéos de ses crimes. Mais la pression fut trop forte pour l'avocat qui avoua où était l'endroit et les policiers trouvèrent les cassettes dans le plafond de la salle de bains de Bernardo. Le procès de Paul Bernardo commença le 18 mai 1995. Le procureur projeta certaines parties des vidéos de Bernardo et Homolka. Celle-ci fut appelée à la barre afin d'expliquer ce qui s'était passé. Elle décrivit sa relation avec Bernardo comme une suite de dégradations sexuelles empirant de jour en jour. Il lui avait fait porter un collier de chien et l'avait quasiment étranglée pour satisfaire ses fantasmes sadiques.

 

Le 1er septembre 1995, Paul Bernardo fut reconnu coupable de tous les crimes dont il était accusé et condamné à la prison à vie. Le 3 novembre 1995, Bernardo fut déclaré coupable de plusieurs des viols de Scarborough et fut déclaré "criminel dangereux" ce qui permet de l'enfermer ad vitam. Il est incarcéré au pénitencier de Kingston, mis à l'isolement et filmé 24h sur 24 par une caméra de surveillance.

 


 

Les terribles cassettes vidéo furent détruites en décembre 2001, après une longue bataille juridique menée par les familles Mahaffy et French.

 

Karla Homolka a été libérée en juillet 2005, à l'âge de 35 ans. La peine très légère il faut bien dire à laquelle elle a été condamnée a suscité un vent de colère sans précédent au Canada. Le rétablissement de la peine de mort a été réclamé à son égard. Plusieurs mois avant sa sortie, les autorités canadiennes se sont retrouvées face à un immense casse-tête : la préparation de la sortie de prison de Karla Homolka et sa sécurité! Un plan secret fût donc élaboré.  Karla Homolka s'est exprimée dans les médias à sa sortie de prison et a ensuite changé de nom. Elle vivrait à présent dans les Caraïbes avec son enfant et son nouveau conjoint.

 

Virginie IKKY, le 09 décembre 2009 pour Greffier Noir



                                                          



07/12/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi