Le Greffier Noir, enquêtes et faits-divers

Procès de Claude Hermant : les comptes-rendus d'audience du Greffier Noir seront publiés dans quelques semaines (En bref, le 21/09/2017)

Par rédaction,

en bref, le 21 septembre 2017.

claude hermant (source La Voix du Nord).jpgLe Greffier Noir a assisté au procès pour trafic d’armes en bande organisée de Claude Hermant & consorts, qui s'est tenu du 11 au 16 septembre 2017 devant la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Lille. Nous publierons nos comptes-rendus d'audience dans le courant du mois d'octobre.

D'ici là, le lecteur curieux trouvera sur notre fil twitter quelques anecdotes relevées en fin de journée.

Parmi les comptes-rendus diffusés dans la presse la semaine du procès, nous avons noté: les papiers de La Voix du Nord ; un article du Monde où le lecteur pourra gouter à l'ambiance des débats ; plusieurs papiers de Libération (notamment ici et ) ; les dépêches de l'AFP ; des reportages de France Inter, M6, France 3, etc. Néanmoins, de l'avis de plusieurs observateurs locaux privilégiés, clients habituels du tribunal de Lille, l'affluence médiatique serait demeurée en deçà des attentes raisonnables pour un procès d'une telle importance.

A cet égard, le tribunal a traité, de façon assez surprenante, notre site sur un strict pied d'égalité avec les médias institutionnels quant aux conditions d'accès aux audiences, et cela alors que nous ne possédions pas la carte de presse. Nous avons non seulement eu accès à l'espace réservé aux journalistes, relativement isolé et mieux sonorisé, mais nous avons, aussi et surtout, été autorisé à assister au huis-clos décidé pour le témoignage des agents traitants de Claude Hermant, un évènement théoriquement réservé aux journalistes professionnels et dont le tribunal aurait pu légitimement nous exclure.

 

Au terme des débats, le parquet a requis de très lourdes peines contre l'ensemble des prévenus, à l'exception du douanier Sébastien L.

Jean Philippe Navarre et Cyndra Celino ont ainsi requis 10 années d'emprisonnement, c'est à dire la peine maximale, contre Claude Hermant ; 6 années contre Samir Ladjali ; 5 contre la femme et associée de Claude Hermant, Aurore Joly, les autres réquisitions étant à l'avenant.

 

Le jugement est mis en délibéré jusqu'au 9 octobre.

 

La rédaction du Greffier Noir, le 21 septembre 2017.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



18/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi