Le Greffier Noir, enquêtes et faits-divers

Charlie Hebdo: Caroline Fourest dit sa nausée, écœurée par l'interview de la compagne de Charb, Valérie M.

Par Alexis K,

le 20 octobre 2015.

 

Dans un message Facebook repéré par le site Conspiracy Watch (1), Caroline Fourest dit sa nausée suite au témoignage de la compagne de Charb, Valérie M., publié le 18 octobre dans Le Parisien.

 

les frères Kouachi apres l'attentat contre Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015La jeune femme qui a passé les 3 jours précédant le drame en compagnie du caricaturiste signale dans cette interview plusieurs faits, à ses yeux troublants : la présence d'une voiture aux vitres teintées en bas du domicile de Charb le matin des attentats, la fouille de son appartement par des inconnus après son décès mais surtout, les relations qu'il aurait tissé avec de riches donateurs du Proche-Orient dans le cadre d'une levée de fonds pour sauver un journal alors au bord du dépôt de bilan. Valérie M. affirme que « la vérité sur les attentats de janvier est encore loin ». et qu'on ne peut se contenter « de la seule thèse du terrorisme islamiste ». Elle s'étonne surtout « que les enquêteurs ne cherchent pas à savoir si d'autres personnes ou d'autres intérêts pourraient se cacher derrière les frères Kouachi. »


caroline fourest dit sa nausée de valérie M, la compagne de Charb.jpgCaroline Fourest, qui fut au sein de la rédaction de l'hebdomadaire satirique l'un des rares soutiens de Jeannette Bougrab lorsque cette dernière était accusée de mentir sur sa relation intime, finalement avérée, avec Charb, reproche aujourd'hui à Valérie M. de « régaler ceux qui rêvent de disculper les terroristes »
L'interview qualifiée d'indécente par Fourest, a bénéficié d'un important écho médiatique (2) ; dans la masse des reprises, signalons L'Express qui se distingue de ses collègues en titrant « Charb, La vérité est ailleurs. » tandis que d'autres se contentent plus sobrement de signaler un entretien aux « relents conspirationnistes ».


Ce buzz souligne en creux le peu d’intérêt manifesté par la presse pour les révélations de Mediapart et La Voix du Nord quant au rôle joué par Claude Hermant dans la logistique des attentats de janvier. Militant de la droite nationaliste autonome, animateur du survivalisme français, par ailleurs barbouze immatriculée et rémunérée de la gendarmerie, Claude Hermant est formellement identifié comme étant l'importateur de l'arsenal d'Amedy Coulibaly via une société spécialisée dans la vente d'équipements de survie, Seth Outdoor. Ses propres avocats affirment dans un entretien à La Voix du Nord du 3 octobre qu'il existe « un lien direct et établi » entre les attentats de Paris et leur client, actuellement incarcéré pour trafic d'armes en bande organisée. Ces informations n'ont obtenu aucun relais au sein des médias institutionnels.
Selon Mediapart, en dépit des éléments en leur possession, tant la justice antiterroriste que le ministère de l'Intérieur maintiendraient la « fiction » d'une étanchéité complète entre les 2 dossiers. En septembre, les juges lillois en charge de l'affaire Hermant se sont heurtés au secret de la défense nationale. (voir notre article La connexion Hermant Coulibaly couverte par le secret de la défense nationale)


Valérie M. a raison. La seule thèse du terrorisme islamiste ne suffit plus à expliquer les événements de janvier.

 

 

Alexis Kropotkine, le 20 octobre 2015 pour  Le Greffier Noir

 

 

Notes:

 

1: Interview de "Valérie M." dans Le Parisien : Caroline Fourest dit sa "nausée: Conspiracy Watch, 20 octobre 2015. http://www.conspiracywatch.info/Interview-de-Valerie-M-dans-Le-Parisien-Caroline-Fourest-dit-sa-nausee_a1475.html

 

2: Charlie Hebdo: les révélations de la dernière compagne de Charb , Le Parisien, 18 octobre 2015 http://www.leparisien.fr/charlie-hebdo/la-verite-sur-l-attentat-de-charlie-est-encore-loin-18-10-2015-5196355.php#xtref=http%3A%2F%2Fwww.conspiracywatch.info%2FInterview-de-Valerie-M-dans-Le-Parisien-Caroline-Fourest-dit-sa-nausee_a1475.html

 

3. Le message Facebook de Caroline Fourest, 19 octobre 2015. https://www.facebook.com/caroline.fourest/posts/10207478860545924

"Difficile de décrire la nausée ressentie en voyant le buzz autour de l'article indécent du Parisien. Des faits connus des proches de Charlie, anodins ou personnels, présentés de façon étonnante, une titraille sensationnaliste, complotiste, et voilà la machine à délires relancée... Décidément, rien n'aura été épargné à la famille de Charb, ni à ses amis.

Les faits sont simples. Inquiets pour la survie du journal, Charb et d'autres dessinateurs du journal ont rencontré quelques mécènes grâce à des contacts qui n'ont rien ni de "mystérieux" ni de honteux, dans l'espoir d'obtenir des dons pour une association de soutien à Charlie (sans lien avec la trésorerie et donc en dehors du journal, pour préserver son indépendance). Cela n'a rien donné. Par contre, la souscription que Charb avait lancée auprès des lecteurs a marché. Le journal allait mieux.

Cela n’a évidemment rien avoir avec l'attentat. Pas plus que l'histoire au domicile de Charb, qui n'est pas un cambriolage.

A quoi rime cet étalage de faits tronqués, sortis de leur contexte, sans liens entre eux ?

Je suis sûre que l'un des clients de l'Hyper Casher a aussi croisé, sans doute, une fois dans sa vie, un mécène, peut-être même un mécène du "Proche Orient". L'une des victimes décédées a peut-être eu aussi un proche venu récupérer des affaires à son appartement sans le dire à d'autres…

De là à penser que l’hyper Casher est un complot financier impliquant des mécènes du "Proche Orient" (pourquoi pas un coup du Mossad tant qu'on y est ?)... De là à formuler l'hypothèse que la piste islamiste n'est qu'une "thèse"... Comme si Coulibaly n'était pas islamiste, comme s'il n'avait pas prêté allégeance à l’Etat islamique, comme s'il n'avait pas de compagne ayant fui en Syrie pour rejoindre l’organisation terroriste, comme s'il ne connaissait pas les frères Kouachi, comme s'ils n’étaient pas non plus islamistes, comme si aucun d’eux n'avaient tué ceux qu'il ont tués...

Même si nous en savons déjà beaucoup, on a le droit d'exiger toujours plus de détails sur l'enquête. De là à déclarer que « la vérité est encore loin », il y a un pas que des êtres très malheureux peuvent franchir dans l’intimité de leur détresse, mais pas en public. Pas dans la rubrique "faits divers" de journaux assoiffés de rumeurs.

La sanction est cruelle. Régaler ceux qui rêvent de disculper les terroristes ayant assassiné nos amis. Nourrir le cerveau malade de ceux qui dansent, depuis le premier jour, sur les cadavres de ceux qu’on pleure. Caroline Fourest"

 

Caroline Fourest a récemment publié Éloge du blasphème chez Grasset.

 

4: Sur l'affaire Hermant consultez notre dossier Charlie Hebdo, notamment:

 

- La connexion Hermant Coulibaly couverte par le secret de la défense nationale, 27 septembre 2015, Le Greffier Noir

 

- La connexion Hermant-Coulibaly recèle-t-elle une partie des mystères du 7 janvier ?, 14 mai 2015, Le Greffier Noir

 



20/10/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi