Le Greffier Noir, enquêtes et faits-divers

8/10/2015 - Fermeture de Guantanamo, le gouvernement américain étudie le transfert de détenus vers la prison Supermax de Florence

Par rédaction,

en bref, le 8/10/2015.

Les États-Unis envisagent le transfert d'une dizaine de détenus de Guantanamo Bay vers la prison Supermax de Florence, en territoire américain.

Le camp de Guantanamo 11 septembre 2001 terrorismeLa fermeture du camp de Guantanamo, ouvert peu après les attentats du 11 septembre 2001 en vue d'accueillir les prisonniers de guerre auxquels l’administration Bush refusait l’application des conventions de Genève, était une des promesses de Barak Obama.

Le camp qui a officiellement accueilli jusqu'à 780 « combattants illégaux », selon la terminologie ad hoc exhumée en 2002 par les juristes de la Maison blanche et du Pentagone, ne compte plus aujourd'hui que 114 détenus dont la plupart seront extradés vers leur pays d’origine ou un pays d'accueil.

Seule une dizaine de prisonniers poursuivis pour faits de terrorisme seraient concernés par le transfert en territoire américain.Tant les représentants démocrates que républicains sont opposés à ce projet et il est peu probable, selon les experts cités par la presse américaine, que la promesse de campagne d'Obama soit tenue d'ici la fin de son second mandat.

 

La prison Supermax est la structure la plus dure du système pénitentiaire américain. Les détenus y sont soumis à un régime disciplinaire draconien et sont isolés durant 22H30/jour dans des cellules de 7m². Elle accueille outre les condamnés de droit commun les plus dangereux, les grands criminels politiques de l'histoire contemporaine américaine comme Ramzi Youssef (attentats contre le World Trade Center de 1993), Zacarias Moussaoui (11/09), Terry Nichols (Oklahoma City), Eric Rudolph* (Attentats des J.O d'Atlanta) ou encore Ted Kaczynski* (L'Unabomber). Les détenus de Guantanamo ne bénéficieront pas de ce régime et demeureront placés sous la juridiction militaire et les lois d'exception régissant le statut des "combattants illégaux"
Deux autres structures sont envisagées par les officiels du Pentagone pour l'accueil des prisonniers: Fort Leavenworth dans le Kansas et la Naval Consolitated Brig à Charleston.


Les États-Unis comptent la population carcérale la plus élevée au monde avec un taux d'incarcération de 710/100 000, contre 123/100 000 en France.

Avec 2,3 millions d'individus placés sous écrou pour une population d'environ 315 millions d'habitants, les États-Unis fournissent à eux seuls 23% de la population carcérale mondiale. (la Chine en fournit 16% , la France 1% avec 68 000 détenus)

 

Par la rédaction du Greffier Noir.

 

 

* Sur Ted Kaczinsky, voir   http://www.greffiernoir.com/ted-kaczynski-l-unabomber-1

Sur Eric Rudoplh, voir http://www.greffiernoir.com/eric-rudolph-l-attentat-des-jeux-olympiques-d-atalnta

 

Source:

 

1. The Denver Post, U.S. officials consider Colorado prisons for Gitmo detainees , http://www.denverpost.com/news/ci_28912665/u-s-officials-consider-colorados-supermax-terrorism-detainees

 

2. Wikipédia pour les taux d’incarcération:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_population_carc%C3%A9rale

 



 



03/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi